Certains jours , il me vient l'envie d'un envol

Lorsque je serais lasse du gris de notre monde ,
n’y trouvant plus de Ciel pour porter mon exil ,
que les mots m’useront et qu’ivre de faconde ,
chaque heure aura en elle la mémoire de mon Il .

Lorsque mes ailes pleines de fange et de larmes 
peineront à l’Ether mener mes pauvres rêves ,
lorsque mon esprit las ne verra plus de charme 
dans l'affection des miens et l'aube qui se lève .

Si mon sourire un jour face au laid capitule 
et que mon âme enfin ici bas se résigne 
à une vie sans foi de serein ridicule 
à une vie sans joie aveugle de Ses signes .

Je te demande , ami , d’accepter mon envol 
Si jamais avant l'heure je rentre à la maison .

Vassillia Shagurin 
( A M. )
20 septembre 2016

14433214_1655703884743626_6757299219942287058_n